Comment convaincre que vous avez les compétences pour le poste ?

Vous cherchez un emploi, vous consacrez du temps à consulter les offres, à postuler et… rien. On ne vous répond pas. Au mieux, vous recevez de temps en temps une réponse négative. Pourtant, vous vous investissez dans vos recherches. Vous consultez les offres régulièrement.

Pour augmenter vos chances d’obtenir un emploi, peut-être avez-vous candidaté à différents métiers. Peut-être avez-vous envoyé des candidatures spontanées. Peut-être vous êtes-vous inscrit en agence intérim. Mais toujours rien…

Cette absence de résultat, je l’ai connue lors mes premières recherches d’emploi. J’avais tellement envie et besoin de travailler que j’étais prête à m’investir et à faire mes preuves dans différents métiers. Qu’importe si je ne les avais jamais exercés avant. J’étais sûre de pouvoir y arriver! Et je pensais que les recruteurs s’apercevraient de cette motivation. J’imaginais que les recruteurs se diraient que j’étais pleine de volonté pour postuler à un métier encore jamais exercé. J’imaginais que justement ils recherchaient des gens qui n’hésitent pas à se lever le matin, à rentrer tard le soir, des gens prêts à bosser.

J’étais tellement déterminée que je regardais les offres d’emploi tous les jours. Je postulais dès que je trouvais un poste que je me sentais capable d’occuper. Et quand je ne trouvais plus d’offres, j’envoyais des candidatures spontanées par dizaines. Le plus long était de trouver les coordonnées des entreprises. Ensuite je n’avais qu’à les recopier et d’un clic je leur envoyais la même candidature par mail.

Mais ça n’a pas été efficace. C’était très frustrant mais il y avait une bonne raison à cela : ma candidature n’arrivait pas à convaincre. Et même si j’étais sûre de pouvoir y arriver, l’entreprise ne voyait pas dans ma candidature ce qu’elle recherchait : les compétences pour le poste. Même si de mon côté j’étais sûre de les avoir, un recruteur a des besoins très précis pour un poste et il n’embauche pas en se basant sur des certitudes. Il embauche le candidat qui a su lui montrer les compétences qu’il recherche.

Pour que votre profil corresponde à celui recherché par un recruteur, je vais vous expliquer les 3 étapes à suivre:

  • connaître ses compétences
  • cerner les attentes du recruteur
  • correspondre au profil de poste

Faire le point sur vos compétences

Prendre le temps de réfléchir à vos compétences et les lister est une démarche essentielle. Comment convaincre un recruteur si vous ne savez pas quelles sont vos compétences ? Si vous ne les connaissez pas, vous ne serez pas en mesure d’en parler. Et dans ce cas, comment convaincre un recruteur si vous ne savez pas dire de quoi vous êtes capable ? Pour prouver à un recruteur que vous êtes compétent, il faut lui donner des éléments concrets. Ces éléments, ce sont vos compétences.

Mais ce n’est pas facile de parler de soi. Et c’est encore moins facile de se mettre en avant. Cela dit, parler de vos compétences ne signifie pas que vous allez vous venter. Cela veut dire que vous allez énoncer les connaissances et compétences acquises grâce à vos efforts et votre travail.

Pour déterminer vos compétences, sachez que l’on en distingue trois catégories :

  • les savoirs : ce sont toutes les connaissances théoriques assimilées pendant la scolarité. Grâce à ces savoirs, vous avez des connaissances dans un ou plusieurs domaines. Par exemple, la maîtrise d’une langue.
  • les savoir-faire : ce sont les connaissances acquises sur le terrain. Au travail, via les emplois et stages. Et en dehors du travail, si vous faîtes du bénévolat, une activité sportive ou encore culturelle. Les savoir-faire vous permettent de maîtriser une technique, une méthode ou une machine. Par exemple, la maîtrise d’un logiciel de traitement de texte ou d’une technique de vente.
  • les savoir-être : ce sont les qualités grâce auxquelles vous avez un bon comportement en entreprise. Elles vous permettent d’entretenir de bonnes relations de travail et de respecter les codes de l’entreprise. Par exemple, la diplomatie et l’entraide.

Ce n’est pas simple de répondre à la question « Quelles sont vos compétences ? ». C’est pour cela qu’il faut s’y préparer en amont en listant vos savoirs, savoir-faire et savoir-être. Cela vous prendra un peu de temps mais dîtes-vous que cette réflexion vous sera utile pour votre CV, votre lettre de motivation et votre entretien d’embauche.

Pour lister vos savoirs, commencez par écrire les matières que vous avez étudiées. Evaluez votre niveau pour chacune des matières. Et demandez-vous à quoi vous servent ces savoirs aujourd’hui (ou à quoi ils pourraient vous servir). Que vous ayez fait des études supérieures ou que vous ayez arrêté votre scolarité au lycée ou au collège : qu’importe ! Vous avez appris, vous avez acquis des savoirs et c’est ça qui compte.

Voici un exemple :

On remarque ici que les matières ne sont pas maîtrisées au même niveau. Certaines même ne sont plus que de vagues souvenirs. Il faut donc se concentrer su les matières où le niveau est le plus élevé : c’est ce que l’on appelle des compétences fortes. Dans cet exemple il s’agit du français et de l’espagnol. Ces compétences devront être mises en avant car elles pourront être réutilisées en entreprise. Ne négligez aucune de vos compétences. Même si elles vous paraissent peu importantes, vous n’êtes pas recruteur. Et le recruteur pourrait être intéressé. Par exemple, peut-être que la maîtrise du français ne vous paraît pas être une compétence exceptionnelle car vous la maîtrisez depuis que vous êtes enfant. Pourtant, pour un recruteur, cela peut signifier que vous saurez comprendre les consignes, vous saurez communiquer avec l’équipe, avec les clients, vous saurez communiquer des informations importantes.

Pour lister vos savoir-faire et savoir-être, utilisez la même méthode.

Faire ce travail présente de nombreux avantages :

  • déterminer ses compétences
  • savoir les nommer
  • cerner les compétences que l’on maîtrise le plus
  • définir à quoi elles servent au quotidien ou pourraient servir dans un prochain emploi.

En d’autres termes, ce travail vous permet de savoir ce que vous pouvez apporter à une entreprise. Et le temps que vous y passez sera largement optimisé. Vous pourrez en effet vous servir de ce travail pour toutes vos candidatures. Les offres auxquelles vous postulerez changeront, pas vos compétences.

Savoir ce que vous pouvez apporter à une entreprise est donc important. Or ce n’est pas suffisant. Car rien ne dit que l’entreprise a besoin des compétences que vous pouvez lui proposer. Donc pour vous assurer que vos compétences seront utiles pour le métier visé, il faut définir ce que l’entreprise recherche. En d’autres termes, il faut cerner les attentes du recruteur.

Déterminer les compétences nécessaires à un métier

Déterminer les compétences recherchées revient à cibler les besoins de l’entreprise. Parfois, ces informations figurent dans l’offre d’emploi. Mais si ce n’est pas le cas, c’est à vous d’identifier ce que l’entreprise attend d’un candidat.

Pour cela, lisez une par une les missions liées au métier et demandez-vous quelles sont les compétences nécessaires pour mener à bien chacune de ces missions. Demandez-vous aussi quelles sont les qualités à avoir pour bien faire ce métier.

Prenons un exemple :

Cette offre stipule « Débutant accepté », ce qui signifie qu’aucune expérience n’est requise. L’entreprise envisage donc d’embaucher une personne qui n’a jamais exercé le métier à la condition qu’elle ait développé les compétences et qualités nécessaires pour accomplir les missions proposées.

Néanmoins, les missions qui seront confiées au futur salarié sont mentionnées dans l’offre. Donc pour chacune de ces missions, il faut se demander quelle compétence ou quelle qualité sera nécessaire.

Faire ce travail permet de se rendre compte que beaucoup de candidats peuvent correspondre au profil recherché. En effet, les compétences et qualités attendues pour ce poste ne sont pas nécessairement acquises dans la vie professionnelle. Elles peuvent l’être dans la vie privée. Par exemple le sens des responsabilités. Un jeune adulte qui garde ses petits frères et soeurs, qui les aide pour leurs devoirs a sans aucun doute le sens des responsabilités.

Ces compétences et qualités peuvent aussi avoir été développées dans de nombreux métiers, différents de celui ciblé par cette offre d’emploi. Par exemple, un distributeur de journaux doit nécessairement s’organiser pour optimiser son temps de déplacement, il doit aussi se montrer agréable et à l’écoute des personnes qu’il rencontre. Cette capacité d’organisation et ce sens relationnel développé via le métier de distributeur de journaux seront très utiles pour le métier de vendeur en prêt-à-porter.

Les compétences précédemment développées et utilisables dans d’autres domaines sont appelées  » compétences transférables « .

Vous savez à présent quelles sont vos compétences. Vous savez aussi quelles sont les compétences recherchées par l’entreprise. Reste à présent à faire correspondre ce que vous pouvez offrir avec les besoins de l’entreprise.

Mettez en avant vos compétences

En mettant en avant vos compétences, en les rendant visibles, vous permettrez au recruteur de se rendre compte que vous avez les atouts qu’il recherche. Il verra que vous correspondez au profil de poste.

Mais alors, où et comment mettre en avant ses compétences:

  • dans votre CV: créez un paragraphe « compétences » et listez vos compétences en un mot, comme s’il s’agissait de mots clés. Par exemple: organisé/sens de l’organisation, responsable/sens des responsabilités, bon relationnel.
  • dans votre lettre de motivation: faîtes le lien entre les missions réalisées et les compétences acquises. Par exemple: « mon expérience de distributeur de journaux m’a permis de développer mon sens de l’organisation, ma capacité à observer et à entrer en relation ».
  • lors de l’entretien d’embauche: donner des exemples, racontez des situations vécues. Par exemple: « Quand j’étais distributeur de journaux, j’ai acquis le sens du service. A force de voir tout le temps les mêmes personnes, je finissais par connaître leurs habitudes: qui était pressé et voulait son journal tout de suite, qui appréciait une poignée de main… Ca ne me prenait pas plus de temps. Et ça me permettait d’être agréable et de renvoyer une bonne image de l’entreprise. »

Mettez en avant vos compétences. Expliquez où vous les avez développées et ce qu’elles vous ont permis d’accomplir. De cette manière, vous prouverez que vous maîtrisez ces compétences. Autrement dit, vous prouverez que vous êtes compétent. Et si vous suivez ma méthode, vous prouverez que vous avez les compétences pour le poste!


Cliquez ici pour obtenir GRATUITEMENT l’ebook « Recherche d’emploi: 45 conseils pour éviter les erreurs »

→ Cliquez sur l’image ci-dessus pour voir la vidéo

A lire aussi