Comment préparer son premier entretien d’embauche

Vous avez fourni beaucoup d’efforts pour consulter les offres, préparer un CV, une lettre de motivation, postuler. Beaucoup de candidatures sont restées sans réponse. Peut-être avez-vous reçu un mail ou une lettre disant que « Malgré tout l’intérêt que comporte votre candidature, celle-ci n’a pas été retenue ». Vous avez continué à concentrer vos efforts sur ces candidatures et un jour arrive où l’on vous propose un entretien.

Une fois la joie passée, vous vous rendez compte que vous n’aviez pas encore pensé à cette étape. Vous n’avez pas encore réfléchi à la manière dont un entretien se déroule. Quelles questions vous posera le recruteur ? Quelles réponses attendra-t-il ? Ressentez-vous cette sensation d’inconnu ? Vous sentez-vous démuni face à ce rendez-vous qui pourrait changer beaucoup de choses dans votre vie et pour lequel vous n’êtes pas préparé ? En quelques minutes vous pourriez enfin avancer, avoir un emploi, un salaire, de la stabilité et commencer à concrétiser vos projets. Ou alors, si ça ne marche pas, vous repartirez à la case départ: offres d’emploi et candidatures.

Si vous êtes d’un naturel confiant, peut-être prévoyez-vous d’attendre le jour J et d’improviser au fur et à mesure des questions. Peut-être allez-vous prendre quelques conseils auprès de personnes de votre entourage qui ont déjà passé un entretien d’embauche. Peut-être avez-vous pris des informations sur internet et retenu deux ou trois arguments qui « font bien » en entretien.

J’ai accompagné des dizaines de personnes dans leur recherche d’emploi. Malgré les profils et les parcours différents, j’ai vu beaucoup de personnes fatiguées de faire des efforts pour trouver un emploi et opter pour l’improvisation pendant l’entretien. Beaucoup me disaient avoir de la « tchatche », du « bagou » et se sentaient en confiance pour discuter en face à face avec un recruteur. D’autres encore trouvaient que le plus difficile était fait, qu’il leur suffirait en entretien d’utiliser des termes comme « efficace », « ponctuel », « dynamique » et avaient l’impression d’être prêts. Pour d’autres en revanche, ce moment totalement inconnu de l’entretien d’embauche devenait une véritable source de stress, d’angoisse et amenait une multitude de questions : « quelles questions va-t-on me poser ? », « comment dois-je m’habiller ? », « comment faire si je ne sais pas répondre à une question ? »…

Un entretien d’embauche, c’est le moment où le recruteur doit se dire que c’est vous qui répondrez au mieux à ses attentes. Il doit se dire que vous êtes la personne qu’il lui faut car vous avez compris les enjeux du métier et vous saurez vous saisir du poste. Le recruteur doit aussi se dire que vous aurez l’attitude adaptée pour vous intégrer dans l’équipe et gérer toutes sortes de situations.

Pour toutes ces raisons, un entretien ne s’improvise pas. Un entretien ne se prépare pas en 5 minutes sur internet avec quelques arguments sortis de leur contexte ou quelques conseils qui, même avisés, ne remplacent pas une préparation méthodique et efficace.

Se renseigner sur le métier

Une étape primordiale dans la préparation à un entretien est de se renseigner sur le métier. Vous le connaissez déjà ? De manière générale sans doute mais le connaissez-vous précisément, savez-vous en parler comme si vous étiez déjà en poste ? Savez-vous utiliser le vocabulaire professionnel ?

Pour ce faire, je vais vous donner trois méthodes efficaces et faciles à appliquer:

  • les fiches métiers
  • les vidéos témoignages
  • mémoriser l’offre d’emploi

Premièrement, lisez la fiche métier correspondant à l’offre qui vous intéresse. Vous la trouverez forcément car il en existe pour chaque profession. Cette fiche va vous présenter le métier sous différents aspects, notamment :

  • les missions et principales activités confiées
  • les compétences et qualités requises
  • les conditions de travail
  • les perspectives d’évolution

Grâce à la fiche métier, vous saurez précisément ce qui sera attendu de vous si vous obtenez le poste. Autrement dit, vous saurez quelles tâches vous devrez régulièrement effectuer. Vous aurez déjà en tête le vocabulaire professionnel correspondant à ce métier et vous pourrez même prendre le temps de rechercher les termes que vous ne connaissez pas. De fait, vous comprendrez beaucoup plus facilement ce qui vous sera dit en entretien. Et vous saurez vous aussi parler en des termes qui correspondent au métier visé. Ainsi, vous donnerez l’impression de connaître le métier et de savoir de quoi vous parlez.

Très important aussi : vous connaîtrez les conditions de travail. Cela peut sembler anodin et pourtant beaucoup de candidats ne se sont pas renseignés sur les conditions de travail et découvrent trop tard (c’est-à-dire pendant l’entretien ou une fois en poste) qu’elles ne leur conviennent pas.

Les conditions de travail font référence notamment aux horaires, au temps de travail hebdomadaire, au salaire, à l’environnement, aux déplacements ou encore au port d’une tenue professionnelle. Certains métiers s’exercent dès 4 heures du matin. D’autres se terminent à 23 heures, minuit, 1 heure du matin. Pour certains métiers, il faut obligatoirement porter des chaussures de sécurité, des gants, des masques. Certaines professions impliquent de porter quotidiennement des charges lourdes : 10, 15, 20 kilos. Tout cela est à prendre en compte. Si vous avez été attentif aux conditions de travail et qu’elles vous conviennent, vous serez convaincant en entretien car vous saurez les mentionner et dire pourquoi cela vous correspond. Et soyez sûr que le recruteur s’assurera lui aussi que vous avez bien réfléchi à tous ces éléments et que vous ne risquez pas de changer d’avis une fois le recrutement terminé. Encore une fois, si vous savez parler des conditions de travail en entretien d’embauche, vous démontrerez que vous vous êtes renseigné sur le métier, que vous avez réfléchi et que vous êtes prêt à vous engager sur ce poste.

Un dernier conseil pour ces fiches métier : beaucoup de sites internet en proposent. Des sites d’orientation, des sites pour étudiants, des sites d’agences intérim, d’entreprises ou encore Pôle emploi. Consultez-en plusieurs. Ne vous arrêtez pas à la première fiche que vous trouvez car certaines fiches sont plus claires et compréhensibles que d’autres. Les fiches métiers de Pôle emploi sont par exemple très techniques et peuvent décourager la lecture. Les fiches métiers de l’agence intérim Manpower et du site Imagine ton futur sont à l’inverse claires, concises et pratiques. A vous de chercher pour trouver la fiche métier qui vous convient le mieux. Et pour cela, il vous suffit d’aller sur un moteur de recherche et d’écrire « fiche métier » + « le nom du métier qui vous intéresse ». Par exemple: « fiche métier manutentionnaire« .

Pour compléter les informations recueillies dans la fiche métier, rien de tel que d’entendre un professionnel parler de son travail. La difficulté est que vous ne connaissez pas forcément quelqu’un qui exerce le métier pour lequel vous avez postulé. Qu’importe car en réalité des témoignages sont à votre portée. De nombreux professionnels mais aussi des organismes ou encore des entreprises mettent en ligne des vidéos pour présenter des métiers. Comment les trouver ? Allez par exemple sur Youtube et écrivez le nom du métier qui vous intéresse. Par exemple, « vidéo témoignage boulanger« . Vous aurez accès à plusieurs vidéos témoignages sur le métier qui vous intéresse.

Ce qui est très utile dans ces vidéos, c’est que des professionnels en exercice décrivent une journée type. Ils parlent de manière simple et donnent clairement leur point de vue sur leur métier, avec ses avantages comme ses inconvénients. Beaucoup de candidats se concentrent sur les aspects positifs d’un métier. Mais retenez que connaître les aspects plus difficiles ou moins attrayants d’une profession est tout aussi important en entretien. Grâce à ces éléments, vous prouverez que vous vous êtes renseigné sur le métier. Et si vous parlez de ces aspects positifs et négatifs en entretien,  le recruteur aura tendance à se dire que vous êtes intéressé par le poste proposé.

Enfin, pour être vraiment prêt à parler du métier visé en entretien, relisez l’offre d’emploi à laquelle vous avez postulé. Elle regroupe les éléments clés du poste: les missions, les conditions de travail, les prérequis. Il est important de les avoir en tête le jour de l’entretien pour que vos réponses correspondent au maximum à l’emploi proposé.

Encore un conseil : au-delà du métier, renseignez-vous également sur l’entreprise. Retenez quelques-unes des informations trouvées comme l’effectif ou encore les perspectives d’évolution. Si ces éléments seront déjà utiles pour vous, ils vous seront peut-être utiles en entretien. Et si vous les utilisez, le recruteur comprendra immédiatement que vous vous êtes renseigné.  Ce sera la preuve de votre motivation pour le poste, de votre intérêt pour l’entreprise et de votre envie de vous impliquer.

Cibler les éléments clés de votre profil

L’entretien est le moment où vous devrez démontrer que vous correspondez au profil recherché, que vous saurez faire le travail demandé. C’est donc le moment de mettre en avant vos compétences.

En vous renseignant sur le métier, vous avez vu quelles compétences étaient nécessaires pour le pratiquer : listez les compétences que vous possédez et qui seront recherchées par le recruteur. Faîtes le même travail pour les qualités.

Il est parfois difficile de faire la différence entre les compétences et les qualités. Pour vous aider, parlez de vos compétences pour évoquer ce que vous savez faire sur un plan technique comme utiliser une machine, une méthode de travail. Et évoquez les qualités pour parler d’atouts liés à votre personnalité comme le sens des responsabilités, la vigilance.

Si malgré tout vous ne savez pas quelles sont vos qualités, demandez à votre entourage : il est souvent plus facile de définir les qualités (et les défauts) d’une autre personne plutôt que les siennes. Votre entourage vous connaît et pourra sûrement vous aider.

Et pour vous aider un peu plus encore, voici une liste de 10 qualités pouvant être exploitées dans beaucoup de secteurs d’activités et de métiers et dans lesquelles beaucoup de personnes peuvent se retrouver :

  • adaptabilité/ capacité d’adaptation = vous savez facilement et rapidement vous habituer à un nouvel environnement de travail, une nouvelle équipe, une nouvelle méthode de travail ou encore au changement. Vous êtes à l’aise en toutes circonstances.
  • autonomie = vous êtes capable de travailler seul, de gérer le stress, de prendre des initiatives.
  • curiosité professionnelle = vous vous intéressez à ce qui vous entoure, vous êtes capable de développer vos connaissances sur votre métier ou votre secteur d’activité.
  • détermination = vous êtes impliqué, persévérant, votre motivation vous pousse à aller plus loin dans votre travail.
  • diplomatie = vous faites preuve de retenue, vous faites attention aux mots que vous utilisez, vous évitez ou désamorcez le conflit.
  • discrétion = vous gardez pour vous les informations dont vous avez connaissance et vous savez rester à votre place.
  • énergie = vous êtes dynamique, réactif, investi dans votre travail.
  • esprit d’équipe = vous travaillez facilement et naturellement avec les autres, vous avez un bon sens relationnel, vous êtes sociable.
  • organisation = vous travaillez de manière méthodique, structurée, appliquée, vous savez où vous en êtes et ce que vous avez à faire.
  • rigueur = vous avez le sens du détail, vous êtes précis, attentif et vigilant.

Anticiper

Bien se préparer c’est aussi s’organiser, prévoir et adopter quelques réflexes pour diminuer le stress.

Premier point essentiel sur lequel je vous conseille vivement d’anticiper : le lieu de rendez-vous. Avant le jour J, repérez où se trouve l’entreprise, le temps de trajet et prévoyez un itinéraire bis en cas de problème. Partez en avance pour ne pas arriver en retard, même en cas d’imprévu sur le trajet.

Enregistrez dans votre téléphone le numéro de l’entreprise et le nom de votre interlocuteur. Si vous êtes en retard, vous pourrez prévenir rapidement et facilement. Et si vous ne trouvez pas l’adresse, appelez l’entreprise, expliquez où vous êtes pour que l’on vous donne les indications nécessaires.

Pensez à prendre avec vous votre CV car les recruteurs ne l’ont pas toujours sous la main : leur donner leur fera gagner du temps et leur montrera votre capacité à anticiper et à vous organiser.

Prenez aussi de quoi écrire car il est parfois important et utile de prendre des notes en entretien.

Prévoyez au moins deux accessoires indispensables:

  • un parapluie: arriver trempé en entretien ne fera pas bonne impression
  • du déodorant: le stress fait transpirer

Un tout dernier conseil: un petit coup d’oeil dans le miroir avant de partir, on ne sait jamais!


Cliquez ici pour obtenir GRATUITEMENT l’ebook « Recherche d’emploi: 45 conseils pour éviter les erreurs »

→ Cliquez sur l’image ci-dessus pour voir la vidéo

A lire aussi

Recevez un ebook OFFERT pour éviter les erreurs pendant votre recherche d'emploi

Avec cet ebook, je vous dévoilerai gratuitement les erreurs fréquentes des candidats et comment être efficace pour accéder rapidement à un emploi.

Retour haut de page