Etes-vous sûr(e) de savoir ce qu’est un bon CV ?

Qu'est-ce qu'un bon CV ?

Pilier de la candidature, le CV est aussi (et surtout ?) une porte d’entrée vers l’entretien d’embauche. Pas de place donc pour “l’à peu près”: le CV doit être bon! 

Vous préféreriez qu’il soit parfait ? Autant vous le dire dès maintenant: le CV parfait n’existe pas. Aucun CV ne saurait satisfaire de la même manière l’ensemble des recruteurs. Pire: votre CV peut être félicité par un recruteur et sembler peu convaincant pour un autre. Expérience, sensibilité ou autre: peu importe d’où vient cet écart d’appréciation. Retenez avant tout que vouloir faire le CV parfait est une démarche vaine. 

En revanche, je vous conseille de concentrer vos efforts sur la réalisation d’un bon CV. Quelle différence ? Le bon CV fera beaucoup plus l’unanimité car il répond à des codes. Et ce CV sera efficace car il mettra en avant les éléments recherchés par les recruteurs.

Titre

C’est ce que l’on voit en premier. Le titre identifie en une seconde quel professionnel vous êtes, quel métier vous maîtrisez ou quel projet vous visez. Grâce au titre, le recruteur sait immédiatement pour quoi/pourquoi vous postulez. Le message est clair et met en évidence une chose essentielle: la correspondance entre la proposition d’un candidat et la recherche d’un recruteur.

Accroche 

Placée sous le titre, l’accroche est courte: une phrase ou deux maximum. Elle souligne un ou deux éléments important(s) dans votre parcours et/ou votre profil: expérience, spécialité, réalisation, ambition… Grâce à l’accroche, vous personnalisez votre CV et vous vous différenciez des autres candidats.

Variante: l’à propos a la même fonction. Un peu plus long que l’accroche tout de même, il vous permet d’en dire plus sur vous, de montrer davantage qui vous êtes, ce qui fait votre force et ce que vous envisagez. Attention : ne développez pas trop. Mieux vaut écrire moins. Vous irez davantage à l’essentiel: une bonne méthode pour capter (et garder) l’intérêt.

Compétences

C’est l’ensemble de vos savoirs, savoir-faire et savoir-être. Bien sûr, vous ne pourrez pas tous les mentionner sur le CV. Il vous faudra être sélectif pour mentionner les compétences les plus importantes pour le poste visé.

Petit rappel: si les savoirs et savoir-faire mettent en avant votre maîtrise du métier, ne négligez surtout pas les savoir-être. Ces compétences comportementales, très prisées aujourd’hui des recruteurs, leur permettent de saisir davantage votre personnalité et de se projeter sur votre intégration dans l’entreprise, l’équipe et votre capacité à évoluer dans certaines situations.

Expériences

On arrive à la partie factuelle du CV puisqu’il suffit de reporter les différentes missions que vous avez réalisées… en respectant tout de même quelques repères rédactionnels:

  • classez vos expériences dans l’ordre antéchronologique; c’est-à-dire de la plus récente à la plus ancienne. Le recruteur est forcément plus intéressé de découvrir votre dernière mission que votre premier job
  • inscrivez les intitulés de poste en gras pour bien les faire ressortir: ça sautera d’autant plus aux yeux de votre lecteur et facilitera sa lecture
  • pour les dates, un minimum de précision est requis: ne mentionnez pas uniquement l’année de réalisation d’une expérience si celle-ci n’a duré que 6 mois. Veillez aussi à être homogène en conservant le même format d’écriture pour chacune de vos dates de mission
  • n’oubliez pas de préciser le nom de l’entreprise où vous avez exercé et la localité

Formations

Ce paragraphe se décline comme celui des expériences. A la différence que toutes vos formations n’ont pas à être mentionnées. Par exemple, si vous avez fait des études universitaires, c’est forcément que vous avez obtenu le Baccalauréat. Quant au Brevet des collèges, est-il si important dans votre carrière?

Informations complémentaires

Régulièrement, les candidats se demandent si c’est bien utile de parler de ses loisirs, de sa pratique sportive ou de sa maîtrise de tel logiciel ou telle langue. Réponse: oui c’est utile à partir du moment où il y a un lien et donc un intérêt pour le poste visé. Ce lien sera sous-jacent. Il est à chercher du côté des compétences transférables dans votre futur métier.

Par exemple, si vous pratiquez la couture, cela nécessite de la patience et de la minutie. Si vous parlez une deuxième langue, cela peut faciliter l’échange en cas d’interaction avec un public. 

Attention tout de même aux informations trop “originales” ou “décalées”: j’ai par exemple déjà vu dans ce paragraphe “collection de fèves”. La juste mesure est à chercher dans le bon sens et l’utilité pour le poste sur lequel vous vous positionnez.

A noter que si vous souhaitez apporter une précision sur votre disponibilité ou votre mobilité, ces informations ont bien plus leur place en haut du CV: il s’agit de renseignements qui ont une importance non négligeable lors du recrutement alors autant vous assurer qu’ils soient vus.

Bonnes pratiques générales

Pour que votre CV capte le regard, l’intérêt et soit davantage lu, retenez ces quelques bases:

  • le CV est court, il doit pouvoir se lire vite et comporte principalement des mots-clés
  • le CV ne dit pas tout car certains arguments ou détails sont à garder pour la lettre de motivation et l’entretien d’embauche
  • un visuel sobre: l’attention du recruteur doit pouvoir porter sur ce que vous avez écrit plus que sur la mise en page (sauf bien sûr si vous travaillez dans le design, le graphisme ou autre métier visuel)
  • PDF: ce format fige votre CV et vous évite les décalages de mise en page au moment de l’ouverture
  • votre CV doit vous plaire: c’est ce qu’on verra de vous en premier. Il faut donc que ça vous convienne et vous corresponde.

Ceci pourrait aussi vous intéresser

Retour haut de page
Rechercher un emploi sans faire d'erreurs

Recevez un ebook OFFERT pour éviter les erreurs pendant votre recherche d'emploi