Comment trouver une offre d’emploi qui me correspond ?

Avez-vous déjà fait une recherche d’emploi en vous disant « cette offre n’est pas pour moi » ? Votre recherche faisait-elle ressortir des offres trop éloignées de votre domicile ? Ou au contraire, vous êtes-vous déjà retrouvé face à des offres qui vous intéressaient mais qui comportaient un critère à cause duquel vous renonciez à postuler, comme le salaire par exemple ?

Pour trouver un travail, le point de départ est bien sûr la recherche. Et cette recherche demande du temps. Elle demande également de la persévérance pour recommencer jour après jour en espérant trouver enfin une offre à laquelle il est possible de postuler.

A force de répéter cette démarche, vous avez sûrement acquis des automatismes : vous allez sur les mêmes sites de recherche d’emploi, vous lancez une recherche en entrant les mêmes critères. Vous trouvez des offres mais il y a souvent quelque chose qui ne va pas : pas assez d’expérience, pas assez diplômé, pas véhiculé, pas assez payé, pas assez d’heures de travail… Ce temps que vous consacrez à votre recherche d’emploi et le peu de résultats que vous obtenez peuvent vous décourager et nuire à vos démarches.

J’ai rencontré de nombreux demandeurs d’emploi qui ne trouvaient aucune offre à laquelle postuler alors qu’ils cherchaient tous les jours ou presque. Ils se sentaient tellement découragés qu’ils finissaient par penser qu’ils ne trouveraient jamais. Pire, certains en arrivaient même à se dire qu’ils n’étaient « bons à rien » puisque toutes les offres qu’ils trouvaient demandaient des qualifications ou de l’expérience qu’ils n’avaient pas.

Ce sentiment de découragement est tellement fréquent en période de chômage que l’INSEE (Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques) en a même publié une définition officielle le 13 octobre 2016: « Les chômeurs découragés sont les personnes qui souhaitent travailler, sont disponibles pour le faire mais qui déclarent ne plus rechercher d’emploi parce que la perspective d’y parvenir leur paraît trop faible »[1]. Autrement dit, chercher un emploi et ne rien trouver peut avoir comme conséquence d’arrêter de chercher.

Si vous cherchez des offres d’emploi, vous trouverez des offres d’emploi. Mais si vous cherchez juste des offres d’emploi, vous risquez surtout de trouver des offres qui ne vous correspondent pas. Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas d’offre d’emploi à laquelle vous pouvez postuler. Cela signifie que vous ne cherchez pas de la bonne manière.

Chercher un emploi ne s’improvise pas. Cela demande de la réflexion pour déterminer vos critères de recherche. Il ne s’agit pas seulement de s’interroger sur le métier que l’on veut faire. Les éléments à prendre en compte sont nombreux et ont tous une importance. Plus vous serez précis dans ce que vous cherchez, plus vous trouverez des offres pertinentes, des offres qui correspondent à votre profil et à vos attentes. C’est ce que l’on appelle « cibler les offres d’emploi ».

Cibler les offres d’emploi en fonction de son profil

Quand on parle de votre profil, on parle plus exactement de votre profil professionnel. Il s’agit de vos expériences professionnelles et de votre parcours scolaire.

Les expériences professionnelles correspondent à toutes les activités que vous avez eues dans une entreprise: travail salarié, stages, activités bénévoles. Toutes ces missions vous ont permis de développer des compétences et font partie de votre expérience professionnelle.

Ce critère apparaît dans les offres d’emploi de différentes manières : « débutant accepté », « une expérience dans ce domaine serait un plus », « deux/cinq/dix ans d’expérience exigés ». Quelle que soit la formulation choisie, elle vous indique les exigences de l’entreprise. Ce sont donc les critères qu’un recruteur cherchera absolument dans votre candidature. S’il ne les trouve pas, il n’étudiera pas votre candidature.

Pour ne pas vous retrouver face à une offre qui vous plaît mais pour laquelle votre profil ne répond pas aux exigences de l’entreprise, renseignez ce critère avant de lancer votre recherche. En effet, sur beaucoup de sites de recherche d’emploi, vous pouvez préciser si vous avez ou non de l’expérience dans le métier recherché et quantifier cette expérience en mois ou en années.

Cela dit, d’une offre à l’autre, les exigences de l’entreprise peuvent être renseignées de différentes manières. Pour que vous ne passiez pas à côté d’une offre qui vous intéresse ou pour éviter que vous consacriez du temps à postuler à une offre qui ne vous correspond pas, voici quelques précisions :

  • sur une offre d’emploi, si un critère est qualifié de « requis, exigé, obligatoire » : l’entreprise recherche absolument le critère mentionné et ne traitera pas les candidatures qui ne possèdent pas ce critère.
  • sur une offre d’emploi, si un critère est qualifié par « apprécié, serait un plus » : l’entreprise appréciera particulièrement les candidatures possédant ce critère mais ne mettra pas de côté celles qui ne l’ont pas. En revanche, les candidatures qui auront ce critère possèderont un atout supplémentaire et pourraient être traitées en priorité.

Pensez aussi à vérifier le niveau de qualification requis. Que vous ayez suivi des études universitaires, suivi une formation professionnelle ou encore arrêté très tôt votre scolarité, beaucoup d’offres d’emploi précisent le niveau de qualification auquel correspond le poste proposé.

Parfois il s’agit même du niveau de qualification minimum à partir duquel l’entreprise recrute. Faire attention à ce critère vous permettra de ne pas postuler aux offres qui ne vous correspondent pas et donc de ne pas y consacrer du temps et de l’énergie inutilement.

Et justement, arrêtons-nous un instant sur ces « niveaux » qui figurent dans beaucoup d’offres. Il s’agit d’un jargon professionnel pour classer les différents niveaux d’étude. Voici clairement ce qu’il faut comprendre[2] :

  • niveau VI = formation n’allant pas au-delà de la scolarité obligatoire (16 ans)
  • niveau V bis = formation d’une durée maximale d’un an après le collège
  • niveau V = CAP, BEP ou diplôme national du brevet des collèges
  • niveau IV = Baccalauréat, brevet de technicien ou brevet professionnel
  • niveau III = Bac+2
  • niveau II = Bac+3 et Bac+4
  • niveau I = Bac+5 et plus.

Cibler les offres d’emploi en fonction des conditions de travail

Les conditions de travail, ou, dit autrement, les conditions dans lesquelles une personne travaille, est un terme général désignant la manière dont est pensé et organisé le travail d’une personne.

Certaines de ces conditions ne sont parfois connues qu’au moment de la prise de poste comme le planning par exemple.

Mais bon nombre de ces conditions peuvent être réfléchies et choisies au moment même de la recherche d’emploi. En voici quelques-unes :

  • le contrat de travail : recherchez-vous un Contrat à Durée Indéterminée (CDI) ou un Contrat à Durée Déterminée (CDD) ? Un emploi saisonnier ou en intérim ?
  • le temps de travail : voulez-vous travailler à temps plein (35 heures) ? A temps partiel (moins de 35 heures) ? A mi-temps (17,5 heures) ?
  • les horaires : préférez-vous travailler en continu (8h – 12h / 14h – 17h par exemple), en coupé (6h – 9h / 17h – 20h par exemple), ou encore en 3/8 (matin – après-midi – nuit) ?
  • le salaire : quel salaire visez-vous ? Quel salaire minimum acceptez-vous ?

Une recherche d’emploi, ce n’est pas simple. Il faut réfléchir précisément à ce que l’on veut et aussi à ce que l’on ne veut pas. Alors bien sûr, j’ai déjà entendu des demandeurs d’emploi dire que prendre en compte tous ces critères risque de rendre leurs démarches encore plus compliquées. Mais une fois que vous avez réfléchi à ce qui vous convient, vous n’avez plus besoin d’y repenser: ce sont toujours les mêmes critères. Il faut aussi penser à mettre ces différents critères dans sa recherche d’emploi. Et certains diront que ça demande du temps. Pourtant, les quelques secondes que vous utiliserez pour sélectionner ces critères vous feront gagner beaucoup de temps. Et plus vous le ferez, plus vous irez vite: ça deviendra un automatisme.

Ne pas tenir compte de ces critères fera ressortir de nombreuses offres inadaptées à ce que vous cherchez. Par exemple, il arrive régulièrement que des demandeurs d’emploi travaillent déjà quelques heures par semaine et cherchent un deuxième emploi pour compléter leur temps de travail. Seraient-ils en mesure de prendre un second emploi à plein temps ?

Imaginons au contraire que vous soyez sans activité, que vous trouviez un emploi qui vous plaise mais que vous n’ayez qu’un contrat de 4 heures par semaine : serait-ce suffisant ? serait-ce satisfaisant ?

Quant au salaire, chacun sait ce dont il a besoin en fonction de sa situation. Si le salaire proposé dans l’offre d’emploi ne suffit pas à payer vos factures, est-ce pertinent de postuler ?

Faire attention aux conditions de travail, c’est définir ce que l’on veut et ce que l’on ne veut pas. Ce que vous voulez est aussi important que ce que vous ne voulez pas ou ne pouvez pas accepter. C’est aussi s’éviter de prendre du temps pour une candidature à laquelle vous ne pourrez pas donner suite. Voire pire encore : j’ai vu bon nombre de demandeurs d’emploi se rendre à un entretien d’embauche et constater face au recruteur qu’ils n’étaient pas en mesure de travailler dans les conditions proposées, à cause des horaires par exemple.

Cibler les offres d’emploi en fonction de sa mobilité

De manière générale, la mobilité fait référence à votre capacité à vous déplacer. Dans votre recherche d’emploi, il est avant tout important de déterminer jusqu’à quelle distance de votre domicile vous êtes prêt à vous déplacer pour travailler.

Les sites de recherche d’emploi vous demandent d’indiquer la ville dans laquelle vous recherchez un travail.

Juste à côté de ce critère, vous pouvez généralement indiquer le « rayon ». Si vous sélectionnez 20 par exemple, cela signifie que vous demandez à voir les offres d’emploi disponibles jusqu’à 20 kilomètres autour de la ville choisie. Et donc si vous répondez à l’une de ces offres, cela implique que vous soyez en capacité de vous déplacer jusqu’à 20 kilomètres autour de cette ville.

La mobilité, c’est aussi votre capacité à vous déplacer dans le cadre de votre travail. Certains emplois demandent de se déplacer chaque jour. Par exemple, un agent d’entretien peut être amené à se déplacer chaque jour chez différents clients. Quand les déplacements sont fréquents, un recruteur appréciera ou exigera un candidat qui est véhiculé ou, a minima, qui a le permis de conduire.

La mobilité c’est encore votre capacité à prendre ou quitter votre poste à certaines heures spécifiques. Par exemple, un employé de mise en rayon peut prendre son poste à 4 heures du matin pour mettre en rayon toute la marchandise avant l’arrivée de la clientèle. Aussi, les personnes qui n’ont pas le permis et se déplacent en transport en commun ne pourront pas se positionner sur de telles offres d’emploi. Bien sûr, les alternatives au permis de conduire existent: scooter, vélo, marche. Le scooter est un véhicule motorisé, c’est donc un atout important en terme de mobilité. En revanche, le vélo et la marche prennent souvent beaucoup plus de temps pour se déplacer qu’avec un véhicule motorisé. Les recruteurs sont difficilement convaincus par ces modes de transport.

Sachez que la mobilité est un critère auquel les recruteurs sont très attentifs. Ils savent pertinemment qu’un candidat qui n’a pas la mobilité requise risque d’arriver en retard. Si un salarié n’est pas à l’heure, c’est aussi son travail qui prend du retard. Et ce n’est pas un risque que les recruteurs prennent. Ils savent comme les conséquences d’un retard peuvent être difficiles à gérer.

Donc même si une offre vous plaît, je vous conseille d’éviter de postuler si cela implique de demander à votre famille ou à vos amis de vous conduire sur votre lieu de travail. Ou si cela implique de faire plusieurs kilomètres à pied chaque jour. Cette solution ne dure qu’un temps et ne parvient pas à convaincre un recruteur.

Tenir compte de tous ces critères va engendrer un effet immédiat : votre recherche fera ressortir moins d’offres. Vous ne verrez plus apparaître toutes ces offres qui comprennent des critères différents de votre profil. Et c’est tant mieux car les offres que vous obtiendrez vous correspondront beaucoup plus.

Autre conséquence positive : votre profil va davantage convaincre les recruteurs. Ils trouveront dans votre candidature les compétences, les aptitudes ou l’expérience attendues pour le poste à pourvoir. Ni plus, ni moins.

Suite à votre candidature, vous aurez donc plus de chances d’être recontacté. Vous pourrez alors vous concentrer sur l’étape suivante : l’entretien d’embauche.

[1] https://www.insee.fr/fr/metadonnees/definition/c1070
[2] https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F199, information vérifiée le 12 décembre 2017

Cliquez ici pour obtenir GRATUITEMENT l’ebook « Recherche d’emploi: 45 conseils pour éviter les erreurs »

→ Cliquez sur l’image ci-dessus pour voir la vidéo

A lire aussi

Recevez un ebook OFFERT pour éviter les erreurs pendant votre recherche d'emploi

Avec cet ebook, je vous dévoilerai gratuitement les erreurs fréquentes des candidats et comment être efficace pour accéder rapidement à un emploi.

Retour haut de page