L’image du recruteur: bonne / mauvaise đŸ€” A votre avis 
 ?

” J’ai accompagnĂ© beaucoup de personnes en recherche d’emploi. Des jeunes. Des adultes. Des sĂ©niors. Depuis prĂšs de 10 ans. Et je n’ai quasiment jamais entendu de retours positifs sur un recruteur

Je ne jette pas la pierre mais je m’interroge. Je vous interroge.

Pourquoi l’idĂ©e d’un recruteur cherchant Ă  mettre en difficultĂ© les candidats est-elle si prĂ©sente dans l’imaginaire collectif ?

Pourquoi tant de candidats sont aujourd’hui persuadĂ©s que le sexe, l’ñge, l’origine et bien d’autres critĂšres de discrimination influencent largement la dĂ©cision d’un recruteur ? “

Ptisham

Un effort presque quotidien

chaque fois (vraiment Ă  chaque fois) que je prĂ©pare des candidats aux entretiens d’embauche, ils m’interrogent sur la neutralitĂ© et l’éthique des recruteurs. Et ce qui appuie ces interrogations, cette mĂ©fiance et parfois cette colĂšre, ce sont leurs retours d’expĂ©rience.

S’il y a bien un exemple qui m’a marquĂ©, c’est ce jeune homme qui passait son premier entretien d’embauche en France. Il en est revenu souriant, comme Ă  son habitude. Nous discutions de son Ă©change avec le recruteur, Ă©change classique. Jusqu’à ce qu’il me dise: “C’est normal qu’il me demande mon orientation sexuelle ?” Je peux aisĂ©ment rĂ©pondre. NON ce n’est pas normal. En revanche, lui expliquer pourquoi il a eu cette question est bien plus compliquĂ©.

Dans un autre registre, combien de fois ai-je entendu des candidats m’expliquer que les recruteurs les avaient accueillis sans un sourire, Ă  peine un regard. Jusqu’à ce que le recruteur rompe enfin le silence par un “Allez-y, prĂ©sentez-vous”. 

J’ai des anecdotes par dizaines, si ce n’est plus. Pourtant Ă  chaque fois, je m’oppose aux a prioriainsi qu’aux projections nĂ©gatives et pessimistes des candidats. PrĂ©parer aux entretiens n’est pas qu’une question d’argumentation ou de posture. Une part importante de mon travail consiste Ă  rassurer. Car l’entretien stresse les candidats. Ne pas rĂ©ussir Ă  convaincre fait peur. Mais surtout, ĂȘtre jugĂ© sur d’autres critĂšres que ses compĂ©tences fait mal

Un regard positif malgré tout

Alors je relativise! Oui ils ont vĂ©cu des expĂ©riences nĂ©gatives, douloureuses et dĂ©courageantes. Non tous les recruteurs ne sont pas pareils !!!

Si je ne gĂ©nĂ©ralise pas, ce n’est pas qu’une question de bon sens. C’est parce que j’ai aussi eu l’occasion de faire de belles rencontres. Oui oui, je parle toujours de recruteurs!

Je me souviens de cette recruteuse (c’est vrai, ça se dit aussi au fĂ©minin) qui est venue rencontrer un groupe de demandeurs d’emploi. En toute transparence, elle leur a livrĂ© les difficultĂ©s qu’elle avait rencontrĂ©es plus jeune: argent, logement, recherche d’emploi. Autant d’obstacles qui faisaient Ă©cho Ă  leur propre situation. Un retour d’expĂ©rience qui a fait sens pour beaucoup. Et ça ne l’a pas empĂȘchĂ©e de parler de son mĂ©tier, de ce qui compose son quotidien et de sa difficultĂ© Ă  trouver des candidats qui “tiennent la route”. Elle leur a dit en toute transparence. Elle leur a dit en toute bienveillance. Personne ne s’en est plaint. Mieux: beaucoup ont compris!

Un rapport perdant/perdant

Cette mauvaise image des recruteurs ne date pas d’hier. Ce qui l’a dĂ©gradĂ©e ? Les recruteurs sont sans doute mieux placĂ©s que moi pour rĂ©pondre. 

On ne refera pas le passĂ©. Par contre, on peut agir sur le futur Ă  partir du prĂ©sent. Pour quoi faire??? Parce que ces a priori dont les recruteurs sont victimes ou coupables, ces a priorisolidement ancrĂ©s parasitent la relation candidats/recruteurs.

Recruteurs: un candidat mal Ă  l’aise, tendu est un candidat qui trouvera difficilement ses mots, qui ne sera pas pleinement concentrĂ© sur votre Ă©change et qui ne vous dĂ©voilera pas tout ce qu’il a Ă  vous apporter. Du coup, vous n’optimiserez pas pleinement ce moment, vous risquez d’ĂȘtre mal Ă  l’aise Ă  votre tour et surtout il se peut que vous passiez Ă  cĂŽtĂ© du profil que vous recherchez.

Candidats: les idĂ©es prĂ©conçues sur les recruteurs consistent Ă  adopter l’attitude que vous leur reprochez souvent. Concentrez-vous sur les questions et les rĂ©ponses. Donnez Ă  voir et Ă  entendre le meilleur de vous-mĂȘme. Vous ferez l’analyse de vos ressentis une fois l’entretien terminĂ©. Ainsi, pas de regret d’avoir manquĂ© une opportunitĂ©.

RĂ©concilier candidats et recruteurs

Comment inverser cette tendance ? Commencez par intĂ©grer des bonnes pratiques dans votre quotidien et vos entretiens d’embauche. Rassurez-vous: ce n’est ni long ni difficile.

Recruteurs

  • souvenez-vous que l’entretien reprĂ©sente peut-ĂȘtre un/des enjeu(x) considĂ©rable(s) pour le candidat: salaire, factures, reconnaissance, Ă©panouissement, autonomie, libertĂ©, mieux-ĂȘtre, responsabilitĂ©s familiales
 Face Ă  tant de facteurs de stress, ne commencez pas l’entretien froidement. Commencez par un sourire, une banalitĂ© du quotidien, une marque de considĂ©ration…
  • n’oubliez pas que le stress provoque des rĂ©actions surprenantes et incontrĂŽlĂ©es: bafouiller, perdre ses mots, rester figé  Pour l’anecdote, je me souviens qu’un candidat voulait mettre en avant son respect strict des horaires en situation professionnelle. Il Ă©tait si stressĂ© que son propos a Ă©tĂ© de dire “Je suis toujours en retard”. Alors si un candidat ne trouve pas ses mots, aidez-le: reformulez, passez Ă  une autre question. Ou plus simplement: comprenez sa situation et verbalisez-le.
  • banissez le classique “on vous rappellera”. Expliquez sincĂšrement quand est-ce qu’il vous sera possible de donner une rĂ©ponse. Et si vous vous engagez Ă  rĂ©pondre, faĂźtes-le rĂ©ellement
  • rappelez-vous que sans candidat il n’y a plus de recrutement

Candidats:

  • si vous partez du principe que le recruteur va vous discriminer, voire que vous ne serez pas recrutĂ©(e), vous serez dans un Ă©tat d’esprit nĂ©gatif. Et vous allez vous conditionner pour Ă©chouer. Pourquoi ? Parce que vous renverrez du nĂ©gatif, de l’hostilitĂ©, voire vous paraĂźtrez distant, froid, dĂ©sintĂ©ressĂ©. A l’inverse, quelqu’un de plus positif sera dĂ©jĂ  plus souriant, sera engagĂ© dans la conversation et favorisera l’envie d’échanger
  • l’expĂ©rience n’est qu’une partie de la rĂ©alitĂ©: chaque entretien est diffĂ©rent, chaque recruteur est diffĂ©rent. Laissez-vous la possibilitĂ© de rencontrer des personnes qui ont une profonde considĂ©ration pour les candidats, qui conduisent leurs entretiens avec bienveillance
  • Ă©vitez certains raccourcis: un recruteur qui vous parle de vos origines n’est pas nĂ©cessairement raciste mais peut-ĂȘtre juste intĂ©ressĂ© de vous dĂ©couvrir davantage et d’échanger plus largement, de personne Ă  personne. Un recruteur qui vous demande si vous avez des enfants n’élimine pas d’office votre candidature: il veut peut-ĂȘtre simplement vĂ©rifier que vous avez un mode de garde et que vous aurez un Ă©quilibre vie pro / vie perso.

Candidats, recruteurs, n’oubliez pas ce point essentiel: votre rencontre est potentiellement le dĂ©but d’une collaboration


Retour haut de page
Rechercher un emploi sans faire d'erreurs

Recevez un ebook OFFERT pour Ă©viter les erreurs pendant votre recherche d'emploi